Hacktivisme : le Pixel Contestataire

Essai datant de 2013, le présent écrit réfléchis sur la manière dont l’activisme numérique et art se rencontre au vingt-et-unième siècle.

Introduction

 

L’activisme et les arts sont liés par une éternelle remise en cause des règles établies qu’elles soient d’ordre politique, plastique ou usuel. C’est ce lien qui mène les artistes Dada à s’opposer plastiquement à la Première  Guerre  Mondiale, les surréalistes à réagir à l’autoritarisme croissant de la première moitié du XXeme siècle, le pop art à questionner les moeurs de la consommation de masse et le street art à investir l’espace public pour contester les réalités sociales et politiques. Mais aujourd’hui comment conteste-t-on ? Si les outils ont bel et bien évolué, les usages ont eux aussi suivi une mutation. C’est cette évolution des moeurs engagés que nous étudierons à travers trois axes : Le geste de consommation d’images numériques à travers les engagements politiques, esthétiques et sémantiques. La remise en valeur de l’espace public à l’heure d’internet et sa réappropriation par le public. La place de l’amateur quand l’art devient collectif et profane.

 

Vous souhaitez lire l’article complet…