Histoire d’Homs

Il y a l’Homme qui va mourir. Il y a l’Homme qui va mourir et il y a l’Homme qui va tué. L’Homme qui va tué demande à l’Homme qui va mourir qui il tuerais s’il était un Homme qui tue.

_ Si je dois tuer un érudit, je tuerai d’abord ma curiosité.

Si je dois tuer un religieux, je tuerai ma capacité à croire.

Si je dois tuer un justicier, je tuerai mon sens du devoir.

Si je dois tuer un humaniste, je tuerai mon empathie.

Si je dois tuer un fasciste, je tuerai mon inclinaison à l’arbitraire.

Si je dois tuer un riche, je tuerai mon cœur propriétaire.

Si je dois tuer un criminel, je tuerai ma morale.

Si je dois tuer un vagabond, je tuerai mon amour du hasard.

Si je dois tuer un soldat, je tuerai ma soumission

Si je dois tuer un fou, je tuerai ma raison.

Si je ne veux tuer personne, alors je devrai être chacun d’eux, car chacun d’eux sont moi.

L’Homme qui devait tué tua l’Homme qui devait mourir peut-être parce qu’il ne pouvait plus être entier ou peut-être parce qu’il aimait les histoires des Hommes qui vont mourir.